Si Budget Telecom se veut serein, l’impact de l’arrivée de Free Mobile est tout de même estimé à une perte de 3 millions d’euros sur le chiffres d’affaire de l’opérateur mobile.

Le PDG de Budget Telecom, Khaled Zourray, reconnait volontiers que Free Mobile est venu impacter le chiffre d’affaire de l’entreprise :

“Nous chiffrons la perte de chiffre d’affaires liée à l’arrivée de Free sur le mobile à 3 ME. A la fois par la perte d’abonnés et la chute de l’ARPU consécutive à la baisse de nos prix. Nous avons enregistré un effet immédiat avec un bond des résiliations en février à 4.500, combiné à une chute des abonnements. Nous avons continué à afficher un solde négatif jusqu’en avril, avant que cela ne se stabilise. Les résiliations sont désormais passées sous les 500 par mois, et les abonnements à près de 1.500. Et ce sans publicité, par le bouche à oreille et le parrainage.”

Pour autant, il estime que ce n’est pas l’opérateur qui lui a le plus causé de tort :

“Free Mobile n’est pas forcément le nouvel entrant qui nous a causé le plus de tort… Sur le marché du mobile ethnique, Lycamobile et Lebara Mobile, deux opérateurs à bas coût, ont débarqué en France, avec une stratégie marketing offensive et une politique tarifaire très agressive. C’est une des raisons pour lesquelles nous nous sommes retirés du marché du Maghreb…”

L’opérateur est serein quant à son avenir.

source : challenges