On le constate, l’itinérance Orange avec Free Mobile ne donne pas la même expérience utilisateur. Une étude montre clairement le bridage en place.

Alors que Orange ne commente pas les bridages Free Mobile et que ce dernier reste muet à ce sujet, une étude met à mal l’offre Free Mobile lorsqu’elle passe par le réseau d’ Orange . Les résultats sont très mauvais, trop même.

C’est 4G Mark qui a réalisé pas moins de 27 399 tests sur la période de juillet et août concernant l’expérience utilisateur Free Mobile lorsqu’il s’agit de l’itinérance Orange . Et les résultats sont sans appel : un bridage très clair est appliqué.

4gmark1

Si l’on compare ce graphique concernant l’accès à certaines ressources du web avec l’expérience de navigation via le réseau Free Mobile, aucun bridage n’est appliqué :
4gmark2
Que renferme le contrat d’itinérance entre Orange et Free Mobile ? Qui met en place le bridage selon les ressources consultées ? Difficile de répondre à la question tant les 2 opérateurs mobiles restent muets sur le sujet. Orange pourrait très bien appliquer des restrictions afin que l’offre Free Mobile ne soit pas aussi performante que l’offre Orange et de son côté, Free Mobile pourrait très bine appliquer cette restriction afin de ne pas faire exploser sa facture d’itinérance Orange coûteuse mais nécessaire à une couverture nationale en attendant le déploiement de son propre réseau mobile.

Étrangement, le bridage sur l’itinérance Orange ne semble pas systématiquement appliqué et selon les endroits, l’expérience en itinérance Orange peut être très bonne. S’agit-il d’un quota quotidien ? De zones de bridage selon le nombre d’abonnés ?

Si Orange bridait Free Mobile sans le consentement de Free, il y a fort à parier que le dernier entrant aurait déjà dénoncé le contrat d’itinérance et porté plainte… De son côté, Orange aurait très bien pu interdire à Free Mobile de brider certains usages. On s’étonne d’autant plus que Stéphane Richard, assez remonté contre Free en ce moment, ne dénonce pas cette différence d’expérience utilisateur et ne crie pas au bridage de l’utilisation de son réseau mobile par celui de Free.

Visiblement, cet accord d’itinérance pourrait avoir été conçu de manière à inclure volontairement ce bridage afin d’assurer à Orange de ne pas saturer son réseau mobile pour ses propres clients et pour Free Mobile, de ne pas payer des sommes astronomiques en terme de data. Le bridage arrangerait tout le monde, sauf les utilisateurs de Free Mobile…

source : zdnet

Mots clés : ,