Après numericable, c’est Bouygues Telecom qui pense à acquérir SFR .

Si Vivendi, maison mère de SFR ne cache pas qu’elle voudrait revendre SFR , c’est numericable qui, depuis de longs mois, tente sa chance. Mais Vivendi semble bien vouloir faire monter les enchères et en tirer un gros lot, évidemment.

Bouygues Telecom qui a signé un accord de mutualisation avec SFR , et qui est donc déjà proche de l’opérateur, serait aussi vivement intéressé par l’affaire : “Pour l’heure, aucune offre formelle de rapprochement n’a été présentée, mais le géant du BTP, qui publie aujourd’hui ses résultats annuels, étudie toutes les options et a commencé à tâter le terrain auprès de Vivendi, qui ne ferme pas la porte.”

Il faut dire que les résultats de Bouygues Telecom montrent une perte de 108000 clients mobiles en 2013 face à l’arrivée de Free Mobile sur le marché et bien que l’opérateur ait lancé sa 4G avec 63% de couverture de la population.

On sait par ailleurs que Free Mobile souhaitait acquérir SFR lors de son lancement mais que l’autorité de la concurrence s’y était opposée, voulant maintenir 4 opérateurs mobiles en France. Si le discours n’a pas changé, on voit mal comment Bouygues Telecom pourrait alors obtenir le feu vert de l’autorité.

Tout ceci laisse présager d’une stratégie de Vivendi pour faire monter les enchères et vendre SFR à numericable au prix le plus fort.

D’un autre côté, on parle d’un rapprochement entre iliad et Bouygues Telecom mais très franchement, vu l’entente entre Xavier Niel et Martin Bouygues, on a du mal à y croire…

source : Les Echos