Les négociations de rachat entre Bouygues Telecom et Orange ont pris fin et le rachat n’aura pas lieu. On reste donc à 4 opérateurs Telecom en France et voici pourquoi c’est une excellente nouvelle.

Communiqué d’ Orange

Alors que tout semblait aller dans le sens d’un rachat certain de Bouygues Telecom par Orange , les négociations n’ont pas été jusqu’à une entente entre tous les acteurs. De ce fait, c’est Orange qui a réagi le premier en expliquant dans un communiqué hier que  “A l’issue de discussions approfondies, le Conseil d’Administration d’ Orange a constaté qu’un accord en vue d’un rapprochement avec Bouygues Telecom n’a pu être trouvé.”

De ce fait, Orange a mis un terme aux discussions et explique que cela ne change rien à ses plans de déploiement et d’investissement dans les réseaux de très haut débit. On sait qu’ Orange est particulièrement actif sur le déploiement de la fibre optique en France et a nettement accéléré le déploiement de son réseau 4G pour devenir celui qui couvre le mieux la population Française à l’heure actuelle.

Communiqué de Bouygues Telecom

De son côté, Bouygues Telecom a également réagi en expliquant que “Après trois mois de discussions avec Orange , un accord sur l’ensemble de ces points n’a pu être trouvé. En conséquence, le conseil d’administration de Bouygues réuni le 1er avril 2016, a décidé à l’unanimité de mettre fin aux négociations en cours. “

Bouygues Telecom explique être confiant pour continuer en tant qu’opérateur Telecom seul et “poursuivra sa stratégie stand alone qui a permis d’ores et déjà un retour à la croissance du chiffre d’affaires et de l’Ebitda dès 2015. Bouygues reste convaincu que le marché des télécoms représente un potentiel de croissance important porté par le développement exponentiel des usages numériques et que Bouygues Telecom est particulièrement bien placé sur ce marché pour bénéficier de cette dynamique. Il dispose en effet d’un avantage concurrentiel fort et durable grâce à son portefeuille de fréquences et à son réseau 4G, reconnu comme l’un des meilleurs du marché, et il continuera d’animer fortement le marché du Fixe. “

Communiqué d’iliad

Du côté de Free, un communiqué a aussi été mis en ligne hier soir, revenant sur cette affaire. iliad “

poursuit son développement avec notamment une accélération du déploiement de ses réseaux Très Haut Débit fixe et mobile et la commercialisation de ses offres simples et attractives.

Free connaît depuis 4 ans une très forte croissance : le Groupe a plus que doublé son chiffre d’affaires (+108%), a augmenté de +78% son Ebitda et a plus que triplé sa base d’abonnés avec 13 millions d’abonnés supplémentaires.”

SFR Numéricable ne dit rien

Du coté du groupe SFR Numéricable, il n’y a pas eu pour l’instant de réaction et on imagine que c’est l’opérateur Telecom qui a eu le plus à perdre dans l’histoire.

iliad n’a certainement pas accepté toutes les conditions du deal, notamment la reprise de l’ensemble des boutiques et des salariés de Bouygues Telecom qui représentaient plus de 500 boutiques en France. Free a toujours souhaité disposer d’une centaine de boutiques et repose son modèle économique sur la distribution par inscription en ligne ou via ses bornes de distribution de cartes SIM, permettant d’économiser sur la gestion salariale.

Hormis l’intérêt de récupérer des antennes relais bien positionnées et des fréquences mobiles supplémentaires, iliad rappelle que “L’augmentation de son portefeuille de fréquences (15 MHz dans la bande de fréquences 1800 MHz disponibles à partir de fin mai 2016 et 10 MHz dans la bande des 700 MHz, disponibles à partir du 6 avril 2016) permettant au Groupe de disposer d’un total de 55 MHz, dont 45 MHz dédiés à la 4G ” lui permettra d’assurer la gestion de son réseau mobile, d’autant plus que de nouvelles fréquences pour la 4G et la 5G seront mises aux enchères dès 2017 à priori.

Bonne nouvelle pour les consommateurs

Avec une situation où la France reste à quatre opérateurs Telecom, la guerre des prix ne risque pas de baisser et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les consommateurs. on l’a vu ces derniers jours, la data sur les forfaits mobiles sans engagement à moins de 20 euros ne fait qu’augmenter depuis que Free Mobile est passé à 50 Go de data 4G.

Certaines promotions des derniers jours ont proposé des forfaits mobiles à prix cassés à partir de 3,99€ comme chez Free Mobile ou Bouygues Telecom. Même Sosh a décidé d’augmenter la data dans ses forfaits mobiles et RED également.

Bref, ce n’est que du bon pour les français qui verront dans les prochaines semaines les opérateurs mobiles s’adapter à cette situation à quatre dans un marché où les forfaits sans engagement prennent le pas et devraient mettre la pression sur les prestations des forfaits mobiles proposés afin de retenir les abonnés. De plus, la qualité du réseau mobile, choix important, devrait continuer à forcer les opérateurs à maintenir des investissements importants afin de se démarquer et proposer la meilleure expérience utilisateur.