Récemment, Bouygues Telecom a encore proposé un weekend de data illimitée. Les abonnés de l’opérateur s’en sont donnés à coeur joie et le réseau a tenu bon.

Cela fait plusieurs fois cette année que Bouygues Telecom ouvre les vannes de la data à fond le temps de quelques weekends. Ainsi, les abonnés de l’opérateur n’ont pas à surveiller leur data et peuvent consommer un accès internet mobile à volonté. Bien entendu, dans ce cas, des utilisateurs n’hésitent pas à en profiter un maximum et un concours de record a logiquement vu le jour.

Lors de la dernière opération du 7 au 11 novembre, un utilisateur a consommé 920 Go de data ! On est largement au dessus du forfait B&You proposant maximum 20 Go de data pour 70€ par mois.

Et c’est Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom qui souligne sur twitter le nouveau record de consommation data tout en rappelant la robustesse du réseau de l’opérateur. Et en effet, il n’y a pas eu de panne sachant qu’un nombre non connu d’utilisateurs a sollicité le réseau mobile bien plus qu’à l’habitude.

On ne peut que se poser cette question en revanche : au moment même où Bouygues Telecom intègre B&You et revoit tous ses forfaits mobiles avec quelques augmentations de prix, comment justifier un quota data si pauvre et des prix si élevés pour une enveloppe de 20 Go ? L’opérateur montre que son réseau mobile est tout à fait prêt pour de la data illimitée ou du moins, pour une énorme enveloppe data et reste parfaitement stable. Bouygues Telecom aurait pu tout bousculer en proposant enfin de la data illimitée mais non… tout comme Orange qui dit que c’est un doux rêve.

Il faut dire qu’avec un forfait mobile avec data illimitée en 4G, je serais le premier à rendre ma Freebox, ne l’utilisant que pour un accès Internet Haut Débit. Les économies seraient appréciables et les opérateurs le savent bien, c’est trop risqué pour leur business modèle.

Au lieu de bousculer le marché, Bouygues Telecom laisse la place à Free Mobile qui serait bien capable d’annoncer un quota data encore plus élevé pour le même prix histoire de…

Mots clés : ,