Alors que Bouygues Telecom semblait avoir fait la paix avec Free Mobile en trouvant un accord afin de lui vendre l’intégralité de son réseau mobile en cas de rachat de SFR , on apprend que l’opérateur remet en cause le contrat d’itinérance entre Free Mobile et Orange .

Tout ceci sent la stratégie… En effet, alors que l’on apprenait que Orange était en discussions avec Bouygues Telecom pour un éventuel rachat, l’accord entre Bouygues Telecom et Free Mobile pour que ce dernier achète l’intégralité du réseau mobile de Bouygues tenait toujours. A première vue, on comprend mal pourquoi Bouygues Telecom tacle alors Free Mobile.

Bouygues Telecom a d’abord mis la pression sur l’emploi en indiquant qu’il pourrait se séparer de 2000 postes afin de luter dans la guerre de la téléphonie mobile. l’annonce de discussions avec Orange afin de racheter la filiale Telecom de Bouygues indiquait que dans ce cadre, les emplois seraient préservés. Et pour rendre cette acquisition plus plausible, la même stratégie de vendre l’intégralité de son réseau mobile au dernier entrant était mise sur le tapis.

Ne serait-ce pas pour en rajouter une couche et plaider sa cause de vente à Orange que Bouygues Telecom remet aujourd’hui en question le contrat d’itinérance entre Orange et Free Mobile ? Ainsi, si les autorités accordaient cette vente, le fait que Free Mobile récupère le réseau de Bouygues Telecom pourrait en effet mettre fin au contrat d’itinérance plus tôt que prévu. Mais si Free Mobile rachetait le réseau de Bouygues Telecom, il ne pourrait pas l’utiliser du jour au lendemain. Un temps de migration important rendrait encore Free Mobile dépendant du réseau mobile d’ Orange afin d’assurer une couverture nationale.

Alors quelle est donc la signification de ce nouveau retournement de veste ? A quoi joue Bouygues Telecom lorsque l’on peut lire ici et là que l’opérateur pense à fusionner Bouygues Telecom avec B&You ? Bouygues a-t-il finalement décidé de se battre jusqu’au bout en devenant uniquement B&You ? Étrange…

C’est en tout cas la nouvelle du weekend relayée par Le Figaro qui indique que Bouygues Telecom a déposé une requête contre le gendarme des Telecom, l’ARCEP. Pour l’opérateur, un avis datant de mars 2013 est non appliqué. Si celui-ci l’était, Orange serait contraint de stopper l’itinérance avec Free Mobile. D’un autre côté Orange demande l’arrêt immédiat de la mutualisation des réseau mobiles entre Bouygues Telecom et SFR .

Faut-il comprendre et lire entre les lignes que Orange compte aider Bouygues Telecom à se sortir de cette mutualisation dont l’opérateur ne veut plus suite au rachat de SFR par Numéricable et qu’en contre partie Bouygues Telecom s’allierait avec Orange afin de fusionner et écraser la menace Free Mobile en stoppant le contrat d’itinérance ?

Ça chauffe, ça chauffe !