Alors que Sosh et Virgin Mobile se sont lancés dans le quadruplay pour contrer Free Mobile, on attendait plutôt B&You sur ce créneau. 

Si Free Mobile n’a jamais souhaité proposer une offre quadruplay, en séparant toujours l’abonnement mobile de l’abonnement Freebox fixe, la stratégie est pourtant similaire : accorder une réduction Free Mobile aux abonnés ayant une Freebox afin d’obtenir un prix séduisant, tout en permettant en revanche de pouvoir s’affranchir de l’un ou l’autre abonnement sans engagement alors que la concurrence misait sur une offre unique est verrouillée par une période d’engagement.

Mais les choses ont changé cette semaine : Sosh a commencé l’offensive en proposant un Sosh : une sérieuse menace pour Free Mobile" href="http://www.freeiphone.fr/nouvelles-offres-sosh-une-serieuse-menace-pour-free-mobile/" target="_blank">forfait mobile couplé à une livebox. De son côté, Virgin Mobile a lancé Sosh !" href="http://www.freeiphone.fr/nouvelles-offres-virgin-mobile-encore-plus-fort-que-sosh/" target="_blank">son quadruplay dès le lendemain.

Si Free Mobile propose des services en plus et a accordé depuis deux réductions Free Mobile pour une même Freebox sur le forfait illimité, il reste coincé sur le fait que les abonnés de la première heure ne peuvent pas appliquer la réduction sur le second forfait illimité si celui-ci n’est pas rattaché en compte multiligne sur le compte principal de la première ligne Free Mobile.

Du côté de B&You , on attendait que l’opérateur dégaine cette attaque avant Sosh et Virgin Mobile. On l’attendait d’autant plus qu’B&You : une offre quadrupleplay imbattable ?" href="http://www.freeiphone.fr/byou-une-offre-quadrupleplay-imbattable/" target="_blank">une rumeur avait déjà fuité à ce sujet début avril. Il était alors question d’un forfait à 27 euros par mois pour une ligne mobile et une box Internet Fixe.

Etant donné les réactions de Sosh et Virgin Mobile cette semaine, sans compter Free Mobile qui propose une seconde réduction tarifaire sur un second forfait illimité, il ne serait pas étonnant de voir arriver dès la semaine prochaine le quadruplay B&You .

Reste à savoir ce que va pouvoir proposer Free Mobile afin de creuser encore un peu plus l’écart et montrer à ses concurrents qu’il ne faut pas se frotter à lui. On peut imaginer que l’accord d’itinérance coûteux avec Orange est un frein mais au regard de Virgin Mobile qui ne dispose pas de son propre réseau mobile mais utilise les réseaux de Orange et SFR , il y a encore une marge de manœuvre possible pour en proposer plus pour le même prix.

De son côté, Sosh n’a pas souhaité s’arrêter là et propose son option multi-sim, une option clairement axée sur la data, là où Free Mobile peine encore à satisfaire tous ses abonnés mobiles et semble contraint de repousser une telle offre bien trop coûteuse dans l’état actuel du développement de son réseau mobile qui ne peut s’affranchir d’une consommation passant par Orange .

Il faudra vraisemblablement attendre la rentrée de septembre 2013 afin de découvrir ce que Free Mobile prépare. L’opérateur souhaite en effet s’appuyer sur le réseau Kiala afin de distribuer massivement quelque chose de nouveau à ses abonnés… Femtocell ? ce ne serait que rattraper son retard sur ses concurrents. Une routeur 3G nomade du nom de simbox ? Là encore, la concurrence est déjà présente sur ce créneau.

N’oublions pas non plus que Orange et B&You lancent des applications permettant de transformer son mobile en combiné pour la ligne Fixe de la Box ou encore Joe Mobile qui propose l’activation d’un numéro mobile temporaire activable et désactivable à souhait. On attend le trublion sur ce plan, on attend des innovations comme à la grande époque des services Freebox qui arrivaient tous les mois.

Xavier Niel avait indiqué qu’il était très difficile de proposer des innovations sur le réseau en raison du fait que les abonnés ont des terminaux différents. Il serait peut-être temps d’exploiter ce que ces terminaux savent faire et les systèmes d’exploitation mobiles ne sont pas nombreux.

On n’oubliera jamais que c’est grâce au lancement de Free Mobile que nous avons aujourd’hui ces tarifs et une véritable concurrence entre opérateurs. Mais tout le monde n’a pas forcément l’envie de soutenir l’opérateur et de rester pour cette raison…