Alors que l’utilisation des SMS est en perpétuel recul avec iMessage, facebook, whatsapp et compagnie, chez Free Mobile, ils ont été en hausse la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

Tout d’abord, soulignons que cette année, quel que soit l’opérateur mobile, il n’y a pas eu d’incident constaté face au pic de SMS envoyés lors de cette nuit de transition entre 2015 et 2016. Tout s’est absolument bien passé et tous les messages ont été distribués, même si parfois, un petit labs de temps se faisait ressentir mais rien de bien méchant.

Par ailleurs, de plus en plus d’utilisateurs de smartphones n’utilisent plus les SMS classiques mais des messageries intégrées telles que iMessage pour iOS ou Hangouts pour android. Ajoutons la montée en puissance de la messagerie instantanée de facebook et ses notifications, ainsi que whatsapp, très apprécié notamment pour dialoguer avec des amis à l’étranger.

Il est donc logique, dans ce contexte d’habitudes qui évoluent quant aux outils de communication, que les SMS soient moins utilisés. C’est d’ailleurs le cas chez Orange et SFR . On peut présumer que c’est aussi le cas chez Bouygues Telecom qui n’a pas encore donné de chiffres mais avec un nombre d’abonnés revu à la baisse par rapport à début 2015, les chiffres devraient également indiquer une baisse.

A l’inverse, Free Mobile a enregistré une forte progression du nombre de ses abonnés sur l’année 2015 et donc, logiquement cette fois-ci, les SMS ont augmenté de 10% dans la nuit de transition entre les deux années. Ainsi, nous sommes passés de 57 millions de SMS à 62,7 millions de SMS, comptabilisés entre 21 heures et 2 heures du matin.

Notons également que le forfait 2 euros de Free Mobile avec ses SMS illimités rencontre toujours autant de succès et qu’il est certainement à l’origine de cette augmentation des SMS étant donné que le forfait ne propose que très peu de data et que ses usagers optent donc pour le SMS au lieu des messageries et services de communication par Internet.

Mots clés :