Depuis l’arrivée de Free Mobile et les prix revus à la baisse, difficile pour les MVNO de se faire une place. Simyo tire sa révérence.

Bouygues Telecom, dont Simyo est la marque, stoppe le MVNO le 12 novembre prochain. Cette offre sera transformée en « Carte prépayée Bouygues Telecom », même si ce type d’offre n’est plus à la mode. Les abonnés actuels reçoivent actuellement un mail les informant de cette fermeture programmée. Pour autant, il n’y a pas de raisons annoncées. Dès le 26 août, les clients actuels de Simyo seront invités à se connecter sur le site de Bouygues Telecom dans le cadre de l’offre prépayée. Notons qu’à ce sujet, les clients actuels de Simyo ne perdront pas leurs avantages ni leur numéro de téléphone mobile. Encore heureux !

Nous apprenions en début d’année que Joe Mobile allait fermer et Simyo en fera autant en 2015. Du côté de Joe Mobile, il s’agissait plutôt d’un ultimatum où il fallait porter son numéro vers un autre opérateur mobile au risque de le perdre. Virgin Mobile, de son côté a été racheté par SFR . De son côté Bouygues Telecom avait fait l’acquisition de Simyo en 2011 après avoir été lancé en 2009 par KPN France.

Simyo proposait un système de recharges ponctuelles de 5 à 30€ dont la validité était de 15 à 90 jours. On retrouvait un peu le système employé par Orange avec Mobicarte. Toutefois, l’offre se différenciait par une offre de recharges automatiques de 10 à 30€ dont la validité était de 90 jours.

Avec le lancement du forfait mobile Free à 2€ comprenant 2 heures et SMS/MMS illimités, gratuit pour les abonnés Freebox, on comprend qu’il est difficile pour l’offre que proposait Simyo de séduire.

Il semblerait donc que Bouygues Telecom poursuive ses transformations internes afin de rester dans la course des opérateurs mobiles en France. Ayant refusé la dernière proposition de rachat de Altice à 10 milliards d’euros, l’entrepreneur n’a pas dit son dernier mot.

simyo-fin

Mots clés : ,