Stéphane Richard, le PDG d’ Orange France, commence à s’agacer face au silence d’Apple. Il souhaiterait en effet que la solution Orange Cash arrive sur iPhone.

Lorsque Apple a lancé son iPhone 6, une puce NFC a fait son apparition dans le hardware de l’iPhone. Cette puce est en fait utilisée uniquement pour le système de paiement sans contact Apple Pay. Cette solution développée par Apple n’est toujours pas disponible en France et Apple a bien précisé que le NFC ne pourrait pas être utilisé par les développeurs.

De ce fait, aucune autre solution de paiement sans contact n’est possible avec l’iPhone. Apple semble se défendre en évoquant comme d’habitude des questions de sécurité. S’il est vrai que la sécurité du NFC est discutable au regard de la possibilité des hackers d’absorber les informations bancaires d’un smartphone android à quelques centimètres de la victime, Orange évoque de son côté un problème de concurrence.

Stéphane Richard n’en est pas à la première demande concernant Orange Cash sur iPhone. Son système de paiement sans contact est très important pour l’opérateur Telecom qui compte bien aussi devenir un service bancaire à part entière. Mais le fait de ne pas pouvoir proposer cette solution sur iPhone agace le patron d’ Orange qui compte bien relancer Tim Cook une nouvelle fois et espère obtenir une réponse. Car pour le moment, Apple fait la source oreille…

orange-cash

En gros, Apple ignore tout simplement la demande d’ Orange et ne prend même pas le temps de répondre. Si Stéphane Richard évoque des recours possibles, il ne souhaite pas pour autant en arriver là. Et on imagine bien que Apple sait être persuasif et contraignant lorsqu’il s’agit de permettre à un opérateur mobile de vendre l’iPhone. Il faut répondre parfaitement à des critères exigeants. Un comprend pourquoi Orange n’a pas intérêt à se fâcher avec Apple.

Clairement, Apple veut que sa solution Apple Pay soit la seule possible avec son iPhone. Et même si la solution n’est pas disponible en France, elle pourrait l’être dans les mois à venir et ne pas s’ouvrir aux autres systèmes de paiement sans contact. C’est toute la politique d’Apple et ce n’est pas nouveau. Apple impose son écosystème et si l’on n’y adhère pas, alors il faut aller chez la concurrence.

Dès lors que Apple s’oppose aux demandes de back doors du Gouvernement américain pour accéder aux données chiffrées de l’iPhone, on ne voit pas pourquoi un opérateur mobile Français ferait plier la firme Californienne sur l’accès et l’utilisation de la puce NFC. Si Apple autorisait Orange à le faire, la firme ne pourrait plus empêcher les développeurs d’y accéder.

Bref, Orange perd probablement son temps…

Mots clés : , ,