Apple risque une amende de plusieurs milliards d’euros suite à une enquête de la Commission Européenne.

Si Apple vend ses produits à prix fort en Europe avec une conversion de 1$ pour 1€, la firme passe par l’Irlande pour sa fiscalité, tout comme Google d’ailleurs. Mais Bruxelles fronce les sourcils et si Apple accusé est fautif dans les conditions fiscales de ses ventes en Europe, cela pourrait coûter très cher…

Selon Bruxelles, Dublin aurait permis à Apple de bénéficier de conditions fiscales très avantageuses, jugées illégales au regard des règles de l’Union Européenne. Apple aurait bénéficié de prélèvements à hauteur de 2% sur 20 ans, autant dire que si rappel il y a, Apple va devoir payer des milliards d’euros pour combler ses dettes fiscales en Europe.

Et si tel est le cas, quelle sera la réaction d’Apple ? La firme devra de toute évidence payer si elle est reconnue coupable mais le prix de ses produits en Europe pourrait alors augmenter, au risque de détourner les Européens vers des produits plus accessibles vu les prix pratiqués par Apple. sauf que dans ce cas, s’amputer du marché Européen n’est pas vraiment une solution…

Mots clés :