OVH propose son application iOS Hubic qui permet de stocker des données dans le cloud. Apple refuse de valider la nouvelle version. OVH veut des explications.

Application Hubic en stand by

Apple fait ce qu’il veut sur son App Store et quand il décide de ne pas valider une application, des raisons peuvent être données et parfois… aucunes.

Et OVH est bien confronté à ce problème : Apple refuse de valider la nouvelle version de l’application Hubic qui permet le stockage de données dans le cloud proposé par OVH. Cette nouvelle version ne serait pas conforme aux CGU d’iTunes et au Patriot Act. Il n’y a pas plus de justification et OVH ne comprend pas ce qui bloque.

 « Depuis environ 3 mois, on n’arrive plus à valider la nouvelle Apps Hubic au près d’Apple. Cette nouvelle Apps comporte les bugs fixes et les nouvelles fonctionnalités (sync). Le problème qu’Apple évoque est que comme Hubic est une offre stockage cloud et qu’on commerciale les offres payantes, ces offres payantes doivent obligatoirement être proposées via iTunes !! »

Voilà où se trouverait le problème : la nouvelle version de l’application Hubic permet la synchronisation hors ligne des données. Cette fonctionnalité vient s’aligner sur ce que propose déjà Google Drive, Dropbox ou encore SugarSync.

Mais le directeur général de OVH y voit là une position dominante d’Apple et de son service iCloud :

« Visiblement, Apple cherche à vendre leur iCloud ou sinon avoir 30% de chiffre d’affaires de tous les autres stockage dans le cloud qui ne sont pas américains ! »

Apple se défend en expliquant que l’application Hubic renvoie vers des offres commerciales sans passer par les achats in-app sur lesquels Apple prend 30% de commission. Apparemment, il suffirait que Hubic propose sa solution via l’achat in-app pour débloquer la situation.

Mots clés : , , , ,