On s’en doutait et l’information vient de se confirmer. Avec Apple Pay, Apple prendra une commission sur chaque transaction.

Apple a doté ses derniers iPhone 6 d’une puce NFC et avec son système Apple Pay, la firme permet de payer sans contact via un boitier spécial. Ce qui restait flou concernait la commission généralement prélevée lors du paiement par les banques lorsqu’elles mettent à disposition des commerçants un terminal de paiement par carte bancaire.

Apple facturera de son côté tout paiement effectué via Apple Pay directement aux banques. Et toutes les banques ayant établi un partenariat avec Apple ont accepté le deal. Le dispositif de paiement sera disponible au lancement dans 220 000 enseignes aux Etats-Unis et American Express, MasterCard et Visa sont supportées en attendant bien d’autres partenaires.

Nous verrons si les banques prendront effectivement totalement en charge cette commission où si elles décideront d’une manière ou d’une autre de répercuter toute ou partie de la commission vers le consommateur. Dans tous les cas, il faudra déjà voir si le système Apple Pay est convaincant et si la liste des enseignes mais surtout des pays s’agrandit. Dans le cas contraire, le service serait trop limité et voué à un échec certain.

Il faut également prendre en compte les habitudes du consommateur : est-il prêt à payer des frais pour payer ce qu’il souhaite et si oui, combien sont vraiment prêt à faire confiance à ce système quand encore tant de gens n’osent pas acheter avec leur carte bancaire sur Internet ?

applepay1-568x540

source

Mots clés : ,