Apple n’a lancé sa solution de paiement sans contact qu’en 2014 avec l’iPhone 6 et s’est déjà largement imposé. Échec cuisant pour Google qui cherche à se refaire une place.

Alors que Google était présent sur le marché du paiement sans contact par NFC avec Wallet, sa solution n’a jamais réellement décollé. Et puis Apple est arrivée avec son iPhone 6, sa puce NFC et son mode de paiement sans contact Apple Pay.

En un temps record, Apple s’impose très clairement comme LA solution de paiement sans contact aux Etats-Unis. C’est d’autant plus impressionnant qu’Apple en est à son premier coup d’essai dans ce domaine et c’est un véritable succès largement adopté par les consommateurs Américains.

Alors que Apple passe devant Samsung équipé d’android sur les ventes de smartphones et que Apple Pay booste encore plus la vente de l’iPhone, Google ne veut pas en rester là et voir son concurrent s’imposer dans ce domaine. C’est pourtant déjà le cas. Avec Wallet, Google pensait réaliser la performance d’Apple. Mais visiblement, cela n’a pas été le cas.

Il semblerait donc que Google ait travaillé sur une nouvelle solution de paiement sans contact pour android, nommée Plaso et n’utilisant plus le NFC mais le bluetooth. Il faut dire que question sécurité, le NFC est loin d’être un modèle du genre. Si Apple a choisi une puce NFC, le paiement ne peut se réaliser qu’à la condition d’une validation par lecture d’empreinte avec Touch ID. Et toutes les données sensibles sont contenues dans une partie de l’iPhone 6 qui n’est pas accessible au reste, sorte de cadenas dont seul Apple détient la clé.

Pour Google, est-il déjà trop tard ? Non, le paiement sans contact n’est pas réservé à l’iPhone 6. Il faudra cependant user de stratégie commerciale pour que Google Wallet semble aussi séduisant que Apple Pay mais aussi autant sécurisé et facile à utiliser. C’est justement là tout le savoir-faire d’Apple.

Mots clés : , ,