Alors que Apple mise tout sur la protection des données de ses utilisateurs, la justice américaine voulait savoir ce qu’il en était réellement quant à l’accès aux données des appareils.

Et clairement, Apple réitère dans un dossier déposé au juge fédéral de Brooklyn qu’il est impossible de débloquer ses appareils. Si les données sont stockées sur un appareil exécutant iOS 8 ou ultérieur, c’est techniquement impossible en raison des méthodes de cryptages dont le niveau est élevé.

Si Apple a communiqué ces informations, c’est parce que la justice américaine veut que la firme permette d’accéder aux données d’un iphone ou iPad saisi dans le cadre d’une enquête. Vendredi, une audience débâtera à ce sujet et nous verrons alors si Apple sera contrait de répondre aux demandes de la justice en revoyant sa copie.

On imagine mal un tel scénario où Apple serait obligé de revoir les méthodes de cryptage de iOS à la baisse afin de permettre à la justice (et aux pirates soit dit en passant) d’accéder aux données personnelles de l’utilisateur.

 

 

Mots clés : ,