Alors que le duo SFR -Bouygues est sur le point de concrétiser son rapprochement, Orange commence à réfléchir…

Entre 80 et 90% des antennes SFR et Bouygues seraient mutualisées dans l’accord en question, ce qui représenterait jusqu’à 65% de la population. Un tel réseau serait une arme redoutable contre Orange et encore plus contre Free Mobile.

Si seuls Orange et Free Mobile disposent d’assez de spectre pour proposer des débits 4G jusqu’à 150 Mbps, il se pourrait que SFR et Bouygues mutualisent leurs fréquences pour obtenir 20 Mhz en 800 Mhz afin de proposer aussi des débits de 150 Mbps. Mais là, il ne s’agit plus simplement de l’aspect matériel des équipements et l’ARCEP pourrait ne pas accepter un tel scénario.

Toujours est-il que si Free Mobile ne souhaite pas être écarté des discussions autour de cet accord, SFR et Bouygues Telecom semblent bien avoir l’intention de laisser le dernier entrant de côté. Du coup, Orange qui commence à y voir plus clair dans la stratégie du duo avec les quelques informations qui auraient été données, se demande si un accord de cofinancement avec iliad n’aurait pas intérêt à se concrétiser.

Dans tous les cas, iliad aura certainement besoin d’un rapprochement avec d’autres opérateurs afin que Free Mobile puisse continuer à grandir face à ses concurrents…

source

Mots clés : , ,