En lançant une offre mobile dont le forfait illimité ne dépasse pas 20 euros par mois, Free Mobile dynamitait un marché dominé alors par des opérateurs mobiles pratiquant des tarifs parmi les plus élevés d’Europe. 60 millions de consommateurs estime à 7 euros par mois le gain du pouvoir d’achat moyen des Français.

Free Mobile et le pouvoir d’achat

Xavier Niel souhaitait imposer le forfait mobile illimité pour moins de 20 euros par mois en déclarant qu’il souhaitait que ses concurrents s’alignent, tout comme ce fut le cas dans l’Internet fixe.

Et c’est ce qui se produit petit à petit avec des offres lancées par Sosh, B&You et SFR RED pour des forfaits effectivement illimités en voix et à moins de 20 euros.

En 2011, Xavier Niel déclarait que “Le lancement de Free Mobile sera un jour important pour le consommateur français. Nous voulons rendre du pouvoir d’achat aux Français“.

Promesse tenue…

Le magazine 60 Millions de Consommateurs relève que dans un contexte où la hausse de la nourriture a augmenté avec un impact cetain sur le pouvoir d’achat, “l’arrivée de Free Mobile sur le marché du téléphone a contribué à redonner en moyenne 7 € par mois et par ménage, amortissant la chute du pouvoir d’achat cette année“.

Ainsi, l’ensemble de la téléphonie mobile en France a diminué ses prix et le Français soufflent un peu avec des factures revues à la baisse…

Souvenez-vous, en 2008, Xavier Niel déclarait qu’avec Free “Nous pourrions réduire de mille euros par an la facture d’un foyer ayant trois forfaits“.

En 2008, il se basait sur le forfait moyen de 55 euros par mois ou 2000 euros par ans : avec Free Mobile et trois forfaits à 20 euros, la facture s’allège de 1280 euros par an.

N’oublions pas cependant qu’il faut compter l’achat des téléphones mobiles…

source : numerama

Mots clés : ,