A peine la 4G arrivée, Orange se projete dans le futur et vient de recevoir l’autorisation par l’ARCEP de tester la 5G en France.

L’ARCEP nous informe que Orange est donc autorisé à mener une première expérimentation 5G en France. Le communiqué précise :

Alors que les réseaux 4G se déploient déjà très largement à l’échelle mondiale, l’industrie des télécommunications anticipe d’ores et déjà l’évolution vers une 5ème génération de réseaux mobiles, envisagée à l’horizon 2020. Le développement de la 5G vise à démultiplier la capacité et la rapidité des réseaux mobiles, et à améliorer la connectivité afin d’accompagner l’émergence de nouveaux usages comme l’internet des objets.

C’est sur la commune de Belfort que Orange sera donc à même de tester la 5G en conditions réelles et ce, jusqu’à fin 2016.

Ce projet a pour objectif d’étudier les conditions d’utilisation par la 5G de bandes de fréquences dites « millimétriques », entre 6 GHz et 100 GHz. Ces fréquences très hautes sont encore inutilisées par les réseaux mobiles actuels et représentent un enjeu majeur pour atteindre les objectifs de performance attendus par la 5G. A cet égard, la recherche de fréquences 5G harmonisées mondialement dans cette gamme sera lancée au lendemain de la Conférence mondiale des radiocommunications de novembre 2015.

Voilà donc un premier opérateur qui va tester la 5G en France sur une partie de son réseau. Mais il y a encore du temps avant que cette nouvelle technologie à haut débit mobile arrive dans notre utilisation de tous les jours.

Téléchargez (PDF, Inconnu)

Mots clés : ,