Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, Stéphane Richard s’est exprimé sur la bande 700 mhz et confirme que Orange veut remporter les meilleurs blocs.

Il ne sera clairement pas facile pour Free Mobile de remporter la meilleure partie de la bande 700 mhz au regard des déclarations d’ Orange . Bien que ce dernier dispose de très bonnes fréquences dans la bande 800 mhz, il confirme son intérêt pour cette nouvelle bande de basses fréquences et veut « les plus beaux morceaux ».

A ce sujet, il souhaite que l’ARCEP soit équitable avec les opérateurs mobiles. Une des pistes consiste à réserver d’office un lot à Free Mobile qui ne dispose pas de basses fréquences dans la téléphonie mobile. En effet, ce dernier dispose de la bande 900 mhz mais uniquement pour la 3G actuellement. Pour son réseau 4G, Free Mobile ne peut compter que sur les bandes 1800 et 2600 Mhz, ne lui permettant pas d’obtenir une couverture réseau très élargie sur un site 4G contrairement aux bandes 700 et 800 mhz qui portent bien plus loin.

Mais si Stéphane Richard demande une traitement équitable, il valide finalement le fait que Free Mobile doit disposer d’une partie de ces fréquences 700 mhz afin de disposer du même arsenal de fréquences que ses concurrents qui disposent tous de fréquences 800 mhz.

Lorsque les enchères seront lancées, il faudra néanmoins faire des offres très élevées face à un Orange qui semble avoir un appétit tout particulier pour ces nouvelles fréquences, d’autant plus que l’opérateur pense déjà à son réseau de demain et indique travailler sur la 5G dès maintenant, même si elle arrivera dans quelques années en France.

Mots clés : , ,