Alors qu’iliad annonçait la 4G pour 2013, il semblerait qu’il s’agisse simplement d’objectifs de déploiement mais pas du lancement de l’offre. Maxime Lombardini parle de couverture totale…

Si Free Mobile reste discret sur la 4G, Maxime Lombardini s’est exprimé sur le sujet sur France Inter. Il reconfirme qu’aucune date ne sera communiquée et ce, pour garder l’effet de surprise sur plusieurs aspects : date, prix, innovations. Notez bien innovations au pluriel.

Par ailleurs, il affirme que Free Mobile dispose déjà d’une couverture significative en 4G mais ne lancera pas ses offres maintenant car les consommateurs ne sont, pour lui, pas prêts à investir dans un smartphone 4G à prix élevé. Chose étonnante, si la 3G de Free Mobile n’est pas présente sur tout le territoire Français, c’est bien l’itinérance avec Orange qui permet une couverture 3G nationale. Cela n’a pas empêché Free Mobile de lancer ses offres mobiles. Sur la 4G par contre, « un réseau mobile, pour être efficace, il faut que l’ensemble du territoire soit couvert, que vous ayez le téléphone qui fonctionne avec la 4G et que vous ayez le débit qu’on vous promet.” Cette phrase laisse entendre que Free Mobile lancera son offre 4G lorsque l’ensemble du territoire Français sera couvert, avec itinérance 4G ou pas, on ne sait pas.

La 4G chez Free Mobile se veut de qualité : l’opérateur semble se fixer pour objectif de délivrer des débits proches de la promesse de la 4G et pas du 15 Mbps à certains endroits. Les critiques ne tarderont pas à fuser sur les débits 3G de Free Mobile mais pour rappel, c’est en itinérance Orange que les débits ne sont pas forcément bons. Sur une antenne relais Free Mobile, les débits sont bons et le service est de qualité.

Il semblerait enfin, et on pouvait s’en douter, que le forfait 4G Free Mobile sera l’occasion de proposer beaucoup plus de quota data que les 3 Go en 3G : « Sur les volumes de data,[...] les forfaits qui paraissent bon marché vont vous permettre de regarder très, très peu de choses. C’est là aussi que la promesse est un peu trompeuse peut-être pour le moment. C’est vous promettre la 4G mais en vous offrant en tout et pour tout cinq cents mégaoctets ou deux gigaoctets dans un forfait. Ce n’est pas cela qui vous permet de profiter effectivement du bénéfice consommateur de la 4G qui est de regarder de la vidéo. »

On peut donc s’attendre, selon les promesses de Maxime Lombardini que la 4G chez Free Mobile sera lancée lorsque tout le territoire se couvert, à prix compétitif et avec un quota data généreux et qui tient ses promesses en terme de débit. Si Free Mobile ne signe pas d’accord d’itinérance 4G ou ne mutualise pas ses infrastructures avec un autre opérateur mobile, on peut attendre longtemps…

Mots clés : ,

FreeHôte
Auteur : Fab L Voir tous les articles de
Passionné par l'aventure iliad, plus particulièrement Free et Free Mobile, je suis également adepte de l'iPhone.