Les opérateurs mobiles se sont lancés dans la 4G+ mais qu’en est-il de la couverture réseau ? 

On commence tout d’abord avec Bouygues Telecom dont l’étendue 4G+ est la plus importante à ce jour. Vous allez voir que celle-ci n’en est qu’à ses débuts :

bouygues-telecom-4Gplus

Vient ensuite Orange dont le déploiement est sensiblement le même que Bouygues Telecom concernant les villes :

orange-4Gplus

Ensuite, SFR /Numericable dont le résultat est plutôt faible :

sfr-4Gplus

Et enfin Free Mobile dont l’ouverture 4G+ n’est pas officielle contrairement aux autres opérateurs mobiles mais en phase de test :

free-mobile-4Gplus

 

Si Bouygues Telecom et Orange sont sur le devant de la scène, c’est notamment parce que leurs réseaux 4G sont déjà largement déployés sur le territoire contrairement à SFR et Free Mobile qui accusent un retard sur les 2 premiers. De ce fait, Bouygues Telecom et Orange peuvent se permettre d’accorder du temps au déploiement 4G+, nouvel argument commercial pour proposer des débits mobiles plus importants que les autres.

Toutefois, il faut disposer d’un terminal capable d’utiliser l’agrégation des deux bandes de fréquences utilisées par les opérateurs mobiles afin d’utiliser ce signal, ce qui restreint le potentiel du nombre d’utilisateurs pouvant y accéder.

Même si Free Mobile n’a pas officiellement lancé la 4G+, deux sites sont actuellement en test sur toute la France, ce qui est insignifiant. Si l’opérateur ne déploie pas la 4G+ actuellement, il sauve les meubles et reste dans la course à la technologie des réseaux, prouvant au grand public qu’il est capable de proposer cette technologie, même si la bande 800 mhz n’est pas utilisée, l’opérateur n’ayant aucunes fréquences dans cette bande.

En 2015, la 4G+ devrait s’étendre progressivement sans toutefois couvrir l’ensemble de la population. De son côté, Bouygues Telecom mise déjà sur la 4G++ avec l’agrégation de 3 bandes de fréquences : 800 Mhz, 1800 Mhz et 2.6 Ghz. Cette nouvelle 4G surboostée permettra à l’opérateur mobile de se vanter de débits très élevés en mobilité mais encore une fois, l’utilisateur devra disposer d’un smartphone capable de se connecter à cette 4G++.

Lorsque la bande 700 mhz sera attribuée aux opérateurs mobiles et qu’elle sera déployée, la couverture 4G gagnera encore en pourcentage de la population et l’on verra peut-être alors une agrégation de 4 bandes de fréquences pour une 4G qu’ils nommeront, pourquoi pas, 4G+++ !

cartes basées sur les données de sensorly

Mots clés :