Bouygues Telecom ne lancera pas d’offres 4G tant qu’il ne saura pas s’il peut utiliser ses fréquences 1800 Mhz pour la 4G. L’opérateur semble prêt et pressé.

Martin Bouygues n’attend que ça : « Le 1er mars serait une bonne date. Pourquoi la France serait-elle en retard sur la 4G ? Tant qu’on n’a pas le droit de lancer la 4G, on ne la lance pas. On est l’arme au pied, on attend l’autorisation administrative. »

Mais alors, pourquoi avoir dépensé autant d’argent (plus de 900 millions d’euros) dans les fréquences 4G 800 et 2600 Mhz ? Bouygues Telecom est en capacité de déployer très rapidement un réseau 4G sur l’ensemble du territoire Français grâce aux fréquences 1800 Mhz et ce, afin de couper l’herbe sous le pied à ses concurrents. Une simple mise à jour logicielle lui permettrait de convertir son réseau 2G en 4G !

L’opérateur semble vouloir déployer rapidement la 4G en 1800 Mhz dans un premier temps, puis peaufiner en renforçant son réseau mobile 4G avec les fréquences 800 Mhz et 2.6 Ghz dans un second temps.

On attend la décision de l’ARCEP quant à la date d’autorisation pour une telle reconversion 2G vers 4G. Au regard du discours de la Commissaire Européenne, l’ARCEP pourrait proposer une autorisation dès cette année, histoire que la France ne se prenne pas une belle sanction pour ne pas avoir mis à disposition toutes les conditions permettant aux opérateurs mobiles de déployer rapidement leur réseau 4G.

Demain, l’ARCEP devrait dévoiler son point de vue et sa proposition en vue d’autoriser Bouygues Telecom à déployer la 4G sur la bande de fréquences 1800 Mhz…

source

Mots clés : ,