l’Autorité de Régulation ARCEP vient d’annoncer que le début des enchères concernant les fréquences 700 mhz est fixé au 16 novembre prochain.

Ils sont quatre : Free Mobile, Orange , SFR et Bouygues Telecom participent aux enchères concernant la bande de fréquences 700 mhz pour leur réseau mobile. Cette bande de fréquences est la meilleure de toutes celles attribuées aux opérateurs mobiles depuis le début.

Meilleures que la bande 800 mhz surnommée les fréquences en or, celles-ci poussent le signal encore plus loin et permettent une plus grande couverture réseau à partir d’un même site relais. Free Mobile ne doit et ne fera pas l’impasse sur ces bandes de fréquences qui lui sont cruciales et même vitales. En effet, il est le seul opérateur mobile des trois à ne pas disposer de fréquences dans la bande 800 mhz.

C’est pourquoi Free Mobile fera tout pour récupérer des fréquences 700 mhz, afin de porter le signal plus loin, d’avoir un meilleur signal dans les bâtiments, de proposer de la 4G et un débit plus élevé, notamment avec la 4G+ par agrégation de fréquences. Free Mobile devrait faire en sorte de disposer d’un spectre le plus large possible et pour cela, pas de mystère, il faudra mettre l’argent sur la table et iliad semble confiant à ce sujet face à ses concurrents.

Ces derniers n’ont pas vraiment un besoin vital de ces fréquences mais avec la montée des débits mobiles, des usages de demain et de besoin de couverture réseau, il ne faut pas oublier que priver Free Mobile du maximum de ces fréquences leur permettrait d’avoir le dessus, même si pour cela il faudra payer cher. Le jeu en vaut la chandelle. Il sera donc intéressant de voir comment ces enchères vont se mener. La bataille commence le 16 novembre 2015 donc avec 6 blocs de 5 Mhz sur la bande 700 mhz.

Free Mobile devrait postuler afin d’obtenir 3 lots de fréquences 700 mhz soit 15 mhz de spectre au total. Il est d’ailleurs le seul opérateur à pouvoir demander 3 lots, les autres étant cantonnés à 2 lots au regard des fréquences dont ils disposent déjà et surtout du spectre associé.

Mots clés : , , ,